Rebeyrolle

Rebeyrolle

50 peintures et sculptures

Exposition du 18 mai au 30 décembre 2020




L'exposition

Les évènements liés au covid-19 nous ont conduits à renoncer à l’exposition temporaire initialement prévue.

Cependant, 2020 marque les 25 ans d’existence de l’Espace Paul Rebeyrolle; nous avons donc décidé qu’exceptionnellement – en cette période – les salles d’exposition resteraient entièrement consacrées à Paul Rebeyrolle en présentant la sélection d’une cinquantaine d’œuvres issues du fonds permanent.

Le public de la saison estivale aura ainsi cette opportunité de voir et découvrir ce dont il est habituellement frustré : le rassemblement extraordinaire et unique en France d’un tel nombre d’œuvres de l’artiste, dans un écrin architectural ancré au milieu d’une nature toute Limousine.

CATALOGUE DE L'EXPOSITION
DISPONIBLE À L'ESPACE BOUTIQUE

Stéphane Vacquier
Extrait de Paul Rebeyrolle - Collection permanente / Ed. Espace Paul Rebeyrolle 2018

Le temps passe vite. L’air de rien, cela fera bientôt quinze ans que Paul Rebeyrolle s’en est allé (NDR : texte écrit en 2018), mais sa peinture demeure, lourde, puissante, immuable, qui retourne toujours autant ceux qui font l’effort de lui rendre visite comme ceux qui poussent les portes de l’Espace sans trop savoir à quoi s’attendre : elle s’impose chaque année un peu plus comme une évidence, et d’autant que durent le dédain et la méconnaissance qui l’entourent.
[…]
Nulle explication des toiles ici, aucun guide de lecture, pas d’encadrement du regard ni de carcan imposé aux sensations. Allez-y voir : plongez dans la peinture ! Qu’on me permette juste ce conseil : prenez le temps d’observer. Habituez votre œil, réapprenez à regarder, arpentez les matières, goûtez les couleurs, caressez les formes, allez, venez, de l’ensemble au détail et inversement…

Amalthée

1997 / Série « Le Monétarisme » / 245 x 307 cm

Le Cyclope – Hommage à Georges Guingouin / L’Orgasme

1987 – 530 x 500 cm / 1988 – 105 x 110 x 70 cm

Deux lampes

1973 / Série « Faillite de la science bourgeoise » / 200 x 270 cm

Le Cyclope – Hommage à Georges Guingouin / L’Orgasme

1987 – 530 x 500 cm / 1988 – 105 x 110 x 70 cm

Deux lampes

1973 / Série « Faillite de la science bourgeoise » / 200 x 270 cm

Francis Marmande
Extrait de Paul Rebeyrolle - Collection permanente / Ed. Espace Paul Rebeyrolle 2018

À l’instant où j’écris (2 mars 2018), 5000 sans abri dorment dehors dans Paris sous la neige qu’augmente un vent glacial. Le Sac de Madame Tellikdjian (1980-1983), dit ce scandale mieux, sans détour, que tout ce qu’on peut imaginer. Rebeyrolle ne peint pas des tableaux. Il est sa peinture.
[…]
Dans les rues, à Calais, ce soir, les flics déchirent les tentes des sans–abri et dispersent leurs misérables affaires. Reviens, Paul ! Ils sont devenus fous.
Rebeyrolle est l’acteur considérable dont on ne cesse de redécouvrir l’œuvre. Il peignait après-demain. Ferait-il peur ? Il ne laisse personne en paix, c’est certain. Il est là, à portée de vue. On détourne le regard. Oui, mais trop tard, on a vu. Quelque approbation que nous lui portions, la vie fait peur. Ou plutôt l’existence.

Le Mépris / Au pied du barrage / Le Voleur

1983 / Série Le Sac de Madame Tellikdjian
270 x 250 cm / 350 x 340 cm / 270 x 250 cm